Ecole Saint-Charles

L'école Saint-Charles est un établissement privé géré par la Fondation des Apprentis d’Auteuil. Elle est sous contrat avec l’État : respect des programmes et des orientations officielles. Elle propose une pédagogie innovante visant à développer chez l’enfant des savoir-être et des savoir-faire : un dispositif de lutte contre le décrochage scolaire précoce :

Les enfants accueillis ont tous rencontré des difficultés dans

le système scoalire classique. L'objectif majeur est de leur redonner confiance en eux et  dans l’institution « école » afin qu’ils puissent retourner dans un parcours ordinaire. La pédagogie institutionnelle : l’apprentissage de la citoyenneté. Depuis plusieurs années, l’école Saint-Charles met l’accent sur l’apprentissage de la citoyenneté. La pédagogie Institutionnelle élaborée notamment par Fernand Oury (1920-1998) fixe et fait respecter des règles de vie, en impliquant chaque élève dans le quotidien de sa classe et de l’école. L’objectif est de responsabiliser chaque élève et de le rendre  acteur au sein de l’établissement. Si l’élève perçoit le lieu école comme un endroit de repères, de sécurité, de vie, où l’on peut régler des questions, il va progressivement prendre en charge sa vie d’écolier. Il va garder ou retrouver le goût d’apprendre, à travers son engagement et ses initiatives.

La pédagogie institutionnelle s’organise autour :

·        le conseil hebdomadaire de classe

·        les ceintures de comportement

·        la monnaie intérieure

·        les cahiers de réussites

La vie scolaire fait l’objet d’une gestion participative par le biais d’un « conseil » qui se réunit régulièrement. Ce lieu de parole régule la vie de la classe et de l’école, initie les projets et permet à chacun de proposer, féliciter, informer et régler les conflits.

Les élèves sont évalués par des ceintures de couleur (inspirées du Judo) représentant un niveau de compétence. Elles permettent aux enfants d’évaluer leurs réussites dans le domaine comportemental par rapport à une grille de devoirs à respecter et de droits à acquérir. Chaque année, les élèves participent à l’élaboration des droits et devoirs.

La monnaie intérieure est une monnaie symbolique dont la validité se limite à l’école. Les élèves sont payés en effectuant leur métier d’écolier mais peuvent également payer des amendes si il y a transgression des règles de vie communes, préalablement élaborées et adoptées par la majorité des élèves. Cette monnaie n’a de sens pour l’élève que si elle peut être utilisée, c’est pourquoi, un petit marché est organisé au sein de chaque classe. Celui-ci est un moment où chacun peut échanger sa monnaie contre des petits objets, des livres ou des fournitures scolaires.

Chaque enfant possède un cahier de réussite où sont regroupés ses diplômes représentant l’ensemble de ses avancées de vie quotidienne autant que scolaires (réussir à faire du vélo, apprentissage des tables de multiplication …). L’objectif de cet outil est de développer la confiance en soi.

 

Pour plus d’info : http://www.apprentis-auteuil.org/education-et-scolarite