Conseil lecture de Folie d'encre

Dans le cadre de notre partenariat avec la librairie perreuxienne Folie d'encre nous proposons à la lecture...

des ouvrages liés à l'enfance et à l'éducation dans le monde. L'équipe de la librairie Folie d'encre nous propose aujourd'hui le roman Petit Pays Prix Goncourt des lycéens.

Petit pays est le premier roman de Gaël Faye, connu jusque là comme auteur-compositeur-interprète. Il est paru en août 2016 aux éditions Grasset.Gabriel a une dizaine d'années ans au début des années 1990. Il vit une enfance heureuse dans le confortable quartier de Kinanira à Bujumbura (Burundi) avec ses parents et sa petite sœur Ana. Son père est un expatrié français, chef d'entreprise et sa mère est rwandaise. Comme tous les enfants, il est dans une bande de copains. Mais la réalité géopolitique va emporter ce bonheur innocent de l'enfance avec la guerre civile au Burundi qui précède le génocide des Tutsis au Rwanda.

L'auteur souligne que le roman n'est pas autobiographique, mais il est bien sûr inspiré de sa propre expérience

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel  voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…

« J’ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets comme des filles de bonnes familles: le parfum de citronnelle dans les rues, les promenades le soir le long des bougainvilliers, les siestes l’après-midi derrière les moustiquaires trouées, les conversations futiles, assis sur un casier de bières, les termites les jours d’orages... J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d'être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants. »

Avec un rare sens du romanesque, Gaël Faye évoque les tourments et les interrogations d’un enfant pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu. Nourri d’un drame que l’auteur connaît bien, un premier roman d’une ampleur exceptionnelle, parcouru d’ombres et de lumière, de tragique et d’humour, de personnages qui tentent de survivre à la tragédie.

 


Folie d'encre 80 avenue Georges Clemenceau 94170 Le Perreux – 01 48 72 24 23